Des bassines et du zèle.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 9 avril 2011

IVG : je vais bien, merci.

Manifeste

- les filles des 343 salopes -

Plus de 200 000 femmes avortent chaque année en France.

Cet acte, pratiqué sous contrôle médical, est des plus simples. Pourtant, le parcours des femmes qui avortent, lui, l'est de moins en moins :

Le droit à l'IVG est menacé : en pratique, par la casse méthodique du service public hospitalier, et dans les discours, car l'avortement est régulièrement présenté comme un drame dont on ne se remet pas, un traumatisme systématique.

Ces discours sur l'avortement sont des slogans éloignés de ce que vivent la grande majorité des femmes, ils ont pour but de les effrayer et de les culpabiliser.

Nous en avons marre que l'on nous dicte ce que nous devons penser et ressentir.

Depuis le vote de la loi Veil en 1975, a-t-on cessé de prédire le pire aux femmes qui décident d'avorter ?

Nous en avons assez de cette forme de maltraitance politique, médiatique, médicale.

Avorter est notre droit, avorter est notre décision. Cette décision doit être respectée : nous ne sommes pas des idiotes ou des inconséquentes. Nous n'avons pas à nous sentir coupables, honteuses ou forcément malheureuses.

Nous revendiquons le droit d’avorter la tête haute, parce que défendre le droit à l’avortement ne doit pas se limiter à quémander des miettes de tolérance ou un allongement de la corde autour du piquet.

Nous disons haut et fort que l'avortement est notre liberté et non un drame.

Nous déclarons avoir avorté et n’avoir aucun regret : nous allons très bien.

Nous réclamons des moyens pour que le droit à l’IVG soit enfin respecté.

Nous réclamons son accès inconditionnel et gratuit mais également la liberté de faire ce que nous voulons de notre corps sans que l'on nous dise comment nous devons nous sentir.

Signer la pétition en ligne

NB: Ce manifeste a été rédigé par le collectif « les filles des 343 », composé de militantes féministes d’âges et d’origines diverses, copines de blogs, appartenant pour certaines à des organisations ou associations féministes et/ou de gauche de la gauche, qui se sont retrouvées autour de la même exaspération : le discours faisant de l’avortement un drame, un traumatisme dont on serait censées ne jamais se remettre.
Cette pétition est réservée aux filles, directement touchées par l'IVG, qu'elles y aient eu recours ou non.
Pour les garçons (et les organismes) leur soutien sera le bienvenu: ils pourront le manifester dans le blog "Je vais bien merci", bientôt en ligne et sur vos écrans.

Lire la suite...

dimanche 20 février 2011

Recrudescence des violences faites aux femmes, aux Etats-Unis et ailleurs

journee_femmes_petit_logo.jpg
Les élus républicains, en particulier ceux qui siègent depuis janvier à la Chambre des Représentants, s'acharnent à faire adopter des lois portant atteinte aux droits des femmes, comme des mesures restrictives concernant la prise en charge de l'IVG, avec, entre autres, l'objectif de redéfinir la notion de viol pour en minimiser l'importance – cela sous couvert de réductions budgétaires (infinitésimales pour ce qui concerne les avortements à la suite de viols).
Parallèlement, alors qu'elle était en reportage sur la place Tahrir, en Egypte, Lara Logan, correspondante de CBS news, se retrouvait brusquement séparée de son équipe technique et était violemment battue et agressée sexuellement par un groupe d'environ 200 hommes, probablement des partisans pro-Moubarak. Elle avait finalement été tirée de cet enfer par un groupe de femmes et une vingtaine de soldats égyptiens.

Lire la suite...

mercredi 5 janvier 2011

La réforme de santé d'Obama: pire encore que ce que vous aviez imaginé

Le vernis de l'Obama Care, que les démocrates ont présenté comme une "avancée historique" commence à craquer.
On constate dès à présent que les points forts de la réforme, qui sera complètement mise en place d'ici … 2014, sont des leurres.
Voici ce qu'en dit l'article: ObamaCare – Worse Than You Thought par John Walsh, publié le 29 décembre 2010 dans Dissident Voice

Lire la suite...

jeudi 5 août 2010

Les pays occidentaux comptent-ils honorer les promesses d'aide humanitaire faites à Haïti et annoncées en fanfare?

Probablement pas. En tous cas, c'est mal parti.
Comme je l'ai signalé précédemment, malgré six mois déjà écoulés et la saison des pluies qui menace gravement les réfugiés, seulement 2% des aides promises ont été versées par les principaux pays occidentaux, dont les US et … la France, acteurs majeurs à Haïti.
Pourtant, ce n'est pas faute d'avoir joué des coudes pour se presser devant les caméras et verser des larmes de crocodile sur le sort de ces "pauvres Haïtiens".
Une fois encore, la communauté internationale prouve sa totale lâcheté et sa mesquinerie face aux malheurs des populations en détresse par sa faute.
Dans l'article qui suit, l'auteur Ashley Smith, enfonce à nouveau le clou et dénonce le cynisme des puissants de ce monde.
Haïti est une chasse gardée des Etats-Unis, qui punissent les Haïtiens de vouloir s'émanciper en les maintenant dans la misère et en réprimant violemment toute rébellion. Tout cela avec l'aide active de la communauté internationale, dont la Mission de Stabilisation de l'ONU à Haïti (MINUSTAH).
N'oublions pas Haïti.
Source: The Betrayal of Haiti, par Ashley Smith / 2 août 2010

Lire la suite...

dimanche 25 juillet 2010

La réforme du système de santé d'Obama: un "vote historique" pour une régression sociale programmée

Obama avait promis une couverture santé pour tous et une assurance-maladie accessible à tous.
Là-dessus, il n'a pas menti, c'est fait, ou du moins, ce sera complètement mis en vigueur d'ici … 2018. Un peu long, mais …
Seulement, voilà.
Lorsque le candidat Obama avait annoncé qu'il allait mettre en œuvre une réforme du système de santé, mesure phare de son mandat, il avait promis successivement:
Une caisse nationale d'assurance-maladie publique. Promesse non tenue.
Puis, une "option publique", caisse d'assurance maladie gérée par l'état en concurrence avec les assurances privées. Promesse non tenue.
Une assurance maladie de qualité, avec les mêmes avantages pour les assurés que ceux que comportaient leurs anciens contrats. Promesse non tenue.
Alors que la nomenklatura démocratique continue de se féliciter bruyamment de cette "avancée historique", relayée par tous les médias US et occidentaux, le vernis commence sérieusement à craquer.
Que reste-il, donc de ces belles promesses?
Des contrats d'assurance restrictifs et au rabais pour les moins fortunés et des contrats en or pour les riches, moyennant finances, évidemment.
La santé à plusieurs vitesses.
Les groupes d'intérêts privés en rêvaient, Obama l'a fait.
Démonstration dans cet article de WSWS: A lie exposed; 20 juillet 2010
Et en complément: Obama et l'IVG

Lire la suite...

vendredi 14 mai 2010

Système des retraites, système de santé: dernière ligne droite pour les "réformes"

Et ça s'annonce cynique.
Tout le monde est sur le pont – gouvernement, porte-parole, "conseillers", et "opposition" - chacun y va de son refrain, chacun amène sa pierre à l'édifice.
Les "idées" fusent pour faire sortir le pays du système de santé public et pour commencer à démanteler le système des retraites.
Ce n'est pourtant pas l'idée que véhicule l'obscène voyageur de commerce (ne dites pas à sa mère ce qu'il fait, elle le croit président de la République) quand il lance sans vergogne à Obama: "Bienvenue dans le club des Etats qui ne laissent pas tomber les gens malades".
Ahahahahah! Ne voulait-il pas plutôt parler "des Etats qui ne laissent pas tomber les gens pas malades".
Il y a dû y avoir déperdition à la traduction. Parce que sinon, je ne vois pas à quoi cela correspondrait dans son schéma qu'il a tout de prêt dans sa tête depuis qu'il a été choisi comme candidat.
Aujourd'hui, ce sont les "vieux" qui sont sur la sellette.
Ils sont classés, grosso modo, dans trois catégories: les vieux encore jeunes, les moyens vieux et les vieux-vieux.

Lire la suite...

vendredi 2 avril 2010

Obama et Cuba: la fin d'une illusion (2/2)

par Ike Nahem
Ike Nahem est le coordinateur de Cuba Solidarity New York, qui fait partie du réseau national pour la défense de Cuba. Nahem est conducteur de train à l'Amtrak (chemins de fer publics aux US, spécialisés dans le transport de voyageurs) et milite au syndicat de cheminots "Brotherhood of Locomotive Engineers and Trainmen", une branche de Teamsters Union (ce qui explique, sans doute, certains des termes employés, mais ne met pas en cause l'exactitude des faits développés).
Source de l'article original

Lire la suite...

vendredi 26 mars 2010

Injures, débordements de haine, appels à la violence: déchaînements contre l'adoption de la réforme de santé d'Obama

Même si le projet de loi ratifié mardi dernier par Barack Obama n'a rien à voir avec un projet "liberticide", "socialiste" ou "communiste", comme ils le prétendent, et même si, au contraire, il va largement dans le sens de l'idéologie des Républicains et de la droite en général en faisant la part encore plus belle à l'industrie de la santé, ceux-ci ont lancé une offensive revancharde et haineuse contre le président et contre ceux qui ont voté pour ce projet.

Lire la suite...

mercredi 24 mars 2010

Ah, ils nous la vendent bien, la réforme du système de santé d'Obama!

A tel point que tout le monde crie à l'exploit, à la révolution, non seulement outre-Atlantique (côté démocrate, les républicains, eux, en toute mauvaise foi – et probablement bêtise crasse - hurlant au scandale), la propagande ayant bien fonctionné là-bas, normal, mais aussi de ce côté-ci du pays de Candy …
Alors, disons, qu'il y a tout de même quelques ratés que j'aimerais, selon les modestes moyens de ce blog, exposer et diffuser afin de remettre quelques pendules à l'heure.
A travers, entre autres, un article de Chris Hedges "The Health Care Hindenburg Has Landed", publié le 22 mars 2010 par TruthDig.com

Les Français se sont entichés de ce président US (rêvant probablement de quelqu'un de moins vulgaire et moins brut de décoffrage à la tête de notre beau pays si démocratique): peu importe les actes si le président présente bien les choses et s'il porte bien le costume. Et puis, comme il est plutôt noir, eh bien, une partie de la gauche préfère être dupe.
Quant à certains journaux et magazines d'"information", ils sont pathétiques: une dépêche d'AFP en direct de la Maison Blanche et hop, emballés!
Aux Etats-Unis, pourtant, l'enthousiasme de Washington relève de la méthode Coué.

Lire la suite...

- page 2 de 4 -