... et au bon vouloir d'un président qu'on a présenté comme "premier président noir" - et de la part de qui on aurait pu s'attendre à un changement (CHANGE) et espérer (HOPE) un peu d'empathie pour tous les Noirs pauvres qui sont en prison à la suite de procès expéditifs, avec pour seule défense des avocats commis d'office, basés sur des témoignages contestables et sur fond de corruption, de racisme et d'obsession du résultat. .