Des bassines et du zèle.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - mondialisation

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 16 novembre 2012

Etats-Unis – prochain arrêt: le Tiers-Monde

La production industrielle étant essentiellement partie pour l'étranger, ce sont les emplois bien rémunérés de la classe ouvrière qui ont disparu aux Etats-Unis, ne lui laissant guère que le secteur des services, où les salaires sont bas et les protections sociales pratiquement inexistantes.
Et ce n'est pas tout: il n'y a pas de travail pour tout le monde.
Reste donc tout un vivier de travailleurs-ses qui cherchent désespérément du travail et à n'importe quel prix.
Dans l'article "How America Is Turning into a 3rd World Nation in 4 Easy Steps".
Thom Hartman et Sam Sacks décrivent le processus en quatre étapes qui s'est traduit par la précarisation et la paupérisation de la population aux Etats-Unis et qui est, aujourd'hui, en phase terminale avec l'arrivée sur leur sol de grands groupes étrangers attirés par le vivier de travailleurs sans emplois prêts à tout accepter pour assurer leur survie.
Comme dans les "sweatshops" de Taiwan ou d'ailleurs.

Lire la suite...

vendredi 1 juin 2012

I Don’t Remember

par Luke Hiken / 29 mai 2012

Luke Hiken est un avocat spécialisé en droit pénal, en droit de l’immigration et en plaidoiries en appel. Il écrit sur le site Progressive Avenues

Texte paru sur Dissident Voice

Traduction

Lire la suite...

mercredi 22 février 2012

Islamisme et Empire: un flirt qui perdure

Texte rédigé par Fethi GHARBI, publié avec l'accord de l'auteur.

Lire la suite...

samedi 28 mai 2011

Le Fonds Monétaire International, la Banque mondiale et les droits des femmes dans le monde

L'arrestation de Strauss-Kahn, directeur du FMI, à New-York à la suite d'une accusation de tentative de viol et de séquestration d'une femme de chambre de l'hôtel où il séjournait, a fait grand bruit et fait ressurgir en parallèle la violence que génèrent le Fond Monétaire International et la Banque mondiale dans les pays pauvres ou endettés.
Violence contre les humains, et, dans ce billet, plus particulièrement contre les femmes, qui avec les enfants, sont les plus touchées par les mesures implacables imposées par ces institutions qui dépouillent des pays entiers et les enfoncent encore davantage dans la dette et, donc, dans la misère.
Il n'y a pas de mal à faire du mal.
Voici le billet de Kavita N. Ramdas et de Christine Ahn:" Systematic Violations of Women's Rights" / The IMF: Violating Women Since 1945" publié le 25 mai 2011 dans Counter Punch
(Traduction presque intégrale. NB: cet article a été écrit alors que SK était encore incarcéré)

Lire la suite...

samedi 14 mai 2011

Ca alors, quel culot! Hillary attaque la Chine sur le respect des "droits humains"

Par MIKE WHITNEY
11 mai 2011
Source: Now That s Chutzpah! / Hillary Blasts China on "Human Rights", CounterPunch

Que se cache-t-il derrière les Droits Humains dont se gargarisent les "démocraties" occidentales?
Le pognon, tout le pognon, rien que le pognon.
Parce que s'il s'agissait de droits humains, ça se saurait, depuis le temps.
Ici, c'est la Chine qui est sur la sellette.
Traduction /transcription:

Lire la suite...

dimanche 30 janvier 2011

Les ONG internationales, et l’industrie de la catastrophe : l’exemple haïtien.

Malgré les énormes sommes d’argent collectées, la majorité des Haïtiens victimes du séisme en janvier 2010 n’ont connu aucune amélioration. Un million d’entre eux vivent encore dans les camps de toile, les gravats n’ont toujours pas été enlevés et la reconstruction promise n’a pas encore commencé.
A qui la faute ?
D’une part, par exemple, à la Commission Intérimaire pour la Reconstruction d'Haïti (la CIRH), co-présidée par Bill Clinton, et qui agit pour le compte des Etats-Unis, avec l’aide des Casques Bleus de l’ONU, et aux pays étrangers, satellites des Etats-Unis, la France en tête, qui n’ont pas versé les fonds promis, et qui ferment les yeux sur cette infâmie.
D’autre part, aux ONG internationales, qui, au mieux, travaillent de façon chaotique et inefficace, et au pire, n’engagent pas l’argent recueilli dans des projets de reconstruction.
Et, tout cela, parce que toute cette engeance œuvre pour les intérêts privés de l’Empire au mépris des sinistrés, pour lesquels elle avait pourtant lancé en grande pompe et à grand fracas des appels aux dons déchirants.
Les trois plus grands hypocrites mondiaux.
Et leur marionnette number one
Voici, pour comprendre tout cela, l’article “An Interview With Ashley Smith on Haiti and the NGOs /Prisoners on Their Own Island” , de Mike Whitney, paru le 26 janvier 2011 dans CounterPunch

Lire la suite...

dimanche 23 janvier 2011

Hausse record des prix des produits alimentaires

Beaucoup ont faim pour qu'une poignée de vautours se gave. Arrêtera-t-on jamais cette spirale infernale?

Global food prices hit record high par Andre Damon; World Socialist Web Site; 19 January 2011

Lire la suite...

lundi 3 janvier 2011

Wal-Mart s'attaque à la prime pour travail dominical

Qui s'"élève" tout de même à un dollar de l'heure. C'est-à-dire une prime royale de 8 dollars cash si on passe son dimanche derrière une caisse de Wal-Mart au lieu de s'ennuyer à mourir chez soi.
Tant que la compagnie Wal-Mart gagne, elle joue.
Et tout ce qu'elle peut rafler, elle rafle. Elle réduit au minimum légal le salaire de ses employés, leur refuse toute prestation sociale, traite essentiellement avec les pays pauvres pour la production, exploite tous les acteurs de la chaîne de production et de distribution, embauche obligatoirement à temps partiel, licencie du jour au lendemain, interdit les syndicats. J'en passe.
Il y avait encore un petit truc ou deux à voir avant de passer directement à l'esclavage: par exemple, supprimer cette agaçante majoration de salaire horaire de 1 dollar de l'heure versée à ceux qui travaillent le dimanche. C'est fait. Ouf.
Un pas de plus vers l'asservissement de la population.
Article " Wal Mart Strikes Again/ The Sunday Special", par DAVID MACRAY, publié le 28 décembre 2010 dans CounterPunch

Lire la suite...

vendredi 17 décembre 2010

Ces bidonvilles qui croissent malgré la main invisible du marché

Et malgré les efforts des "agences internationales" depuis des décennies. Il doit tout de même y avoir quelque chose d'erroné dans le postulat de base, non? Voici les explications d' Adam W. Parsons dans l'article "The Seven Myths of Slums" publié dans Dissident Voice, le 10 décembre 2010

Lire la suite...

- page 1 de 5