Aux Etats-Unis, certains militants de gauche, ainsi que des membres du mouvement Occupy, séduits par certaines de ses théories, soutiennent la candidature de Ron Paul.
En France, même, on retrouve, par ci, par là des admirateurs de Ron Paul.
Un peu comme on y retrouve des admirateurs d'Obama, d'ailleurs.
Sans raison. En se basant sur des impressions et non pas sur les faits et des déclarations.
Une preuve flagrante d'inculture politique et de délitement des valeurs traditionnelles de gauche, et du manque d'imagination et d'autonomie de ceux qui se cherchent un homme providentiel, courant des uns aux autres en oubliant leurs tares, juste pour se débarrasser d'autres tarés.