Des bassines et du zèle.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 28 août 2011

Les Etats-Unis et la "culture du viol": série de viols impunis en 2011

L'affaire Strauss-Kahn, où le procureur a abandonné les charges qui pesaient contre lui parce que celle qui avait porté plainte avait menti en d'autres circonstances, n'est pas la seule affaire où les accusations de viol se sont retournées contre la plaignante.
Voici un article de Sarah Seltzer, publié dans AlterNet, qui évoque ces divers cas.

Lire la suite...

mardi 9 août 2011

Le Ministère de la Santé des Etats-Unis décide que la pilule contraceptive sera remboursée

Le Ministère de la Santé a adopté l'ensemble des recommandations de l’Institut de Médecine qui préconisait, entre autres, que la contraception soit remboursée intégralement par les services de Santé nationaux, cela, afin d'éviter les grossesses non-désirées - qui représentent près de la moitié de l'ensemble des grossesses.
Jusqu'à présent, les femmes devaient payer directement de leur poche la contraception et d'autres soins de santé les concernant– ce qui impliquait également qu'elles dépensaient davantage en soins médicaux que les hommes.

Lire la suite...

samedi 30 juillet 2011

La peine de Raquel Nelson, la mère d'Atlanta dont l'enfant a été tué par un chauffard, en sursis.

Sa peine de prison, s’entend.
A la suite du billet concernant la condamnation de Raquel Nelson pour avoir traversé hors du passage protégé et "avoir provoqué l’accident" où est mort son petit garçon de 4 ans, il semblerait que tout le monde ne comprend pas (même si une grande majorité le fait, ici et aux US) qu’au-delà des stricts textes de loi, entrent en compte l’intelligence, la compréhension, voire la compassion, d'hommes et de femmes dans une affaire de justice, et, en particulier dans celle-ci.
C’est ce qu’on appelle aussi les " circonstances atténuantes" – en principe, prévues par la loi pour qu'un procès soit équitable.

Lire la suite...

vendredi 22 juillet 2011

Atlanta: la mère d'un enfant tué par un chauffard risque 36 mois de prison

Accusée d'homicide volontaire sans préméditation parce que son petit garçon de quatre ans lui a échappé pour traverser, hors des passages piétons, une voie rapide et a été percuté par un chauffard qui a pris la fuite. Cela se passe aux Etats-Unis. A Marietta, quartier à la périphérie d'Atlanta.
Ah, oui, j'oubliais un détail: Raquel Nelson, la coupable, est noire.
Le verdict va être rendu ces jours-ci. Vont-ils oser?

Mais lisez plutôt cette affaire ahurissante.

Source: When design kills: The criminalization of walking par Sarah Goodyear (20 Jul 2011)

Lire la suite...

jeudi 21 juillet 2011

Les jours se suivent et rien ne change dans les prisons aux Etats-Unis

Ici, il s'agit de femmes incarcérées à la prison pour femmes de Perryville (d'une capacité d'environ 2.400 places) en Arizona qui sont poussées par l'administration pénitentiaire à effectuer des heures de travail quasi-gratuit (8 h par jour, 6 jours par semaine pour 2 dollars de l'heure) dans une exploitation agricole dans des conditions épouvantables, quel que soit leur état de santé.
Cette exploitation agricole est une grande entreprise de fruits et légumes qui les distribue ensuite dans tout le pays, et dont un des gros clients est … Wal-Mart.
Wal-Mart, N°1 mondial de la grande distribution, bien connu pour exploiter tous les maillons de la chaîne: producteurs, employés (qu'il appelle "associés"), fabricants, intermédiaires, etc.
A WM: interdiction de se syndiquer, discrimination sexuelle, salaire minimum, sans couverture médicale ou autres aides sociales …
Pas étonnant, donc, de le retrouver dans cette affaire.
Source: Martori Farms Abusive Conditions at a Key Wal-Mart Supplier
par Victoria Law, TruthOut.org 1 juillet 2011

Lire la suite...

vendredi 17 juin 2011

Une militante des droits des citoyens de Louisiane condamnée à 15 ans de prison

Encore dans la série: "justice ou vengeance?", voici une femme de 31 ans qui a pris 15 ans ferme pour avoir, selon la police, fourni de la drogue. 31-46 ans: de belles années de la vie à passer derrière les barreaux sans voir grandir ses enfants.
Encore une justice du genre "que tu sois blanc ou noir, les jugements de cour te rendront blanc ou noir" au pays de la Liberté, de Disneyland et du président noir dehors-blanc dedans.
Les défenseurs des droits humains et autres pacifistes n'y sont pas bien vus, il faut dire.
Le mois dernier, par exemple, 52 manifestants qui protestaient contre le militarisme aux Etats-Unis devant une usine d'armes nucléaires à Kansas City étaient arrêtés par la police d'Obama, le Prix Nobel de la paix.
Ils ont plus d'égards avec les fachos du Tea Party.
Traduction de : "Louisiana Civil Rights Activist Sentenced to Fifteen Years in Prison", écrit par Jordan Flaherty, publié le 11 juin 2011 dans Dissident Voice.

Lire la suite...

samedi 4 juin 2011

Il y a deux ans, à Wichita, le docteur Tiller était assassiné par un fanatique: hommage.

Le 31 mai 2009, le docteur Tiller était assassiné alors qu'il assistait au service religieux de sa paroisse.
Le docteur Tiller possédait une clinique, Women’s Health Care Services, à Wichita, Kansas, où il était un des rares médecins aux Etats-Unis à pratiquer des avortements tardifs.
Maintes fois la cible de mouvements anti-avortement, il était, pour ces fanatiques, l'homme à abattre. Ce fut fait par Scott Roeder, un de ces fanatisés par les groupes anti-choix qui manifestent sans relâche devant les centres d'IVG, brandissant des photos de fœtus dans des bocaux, invectivant et menaçant les patientes, le personnel soignant, le personnel administratif, les bénévoles, les harcelant au téléphone ou jusque devant chez eux/elles.
Tout cela grâce au sacro-saint 1° Amendement qui garantit la liberté d'expression, même si ce sont des appels à contrevenir aux lois, même si la liberté des uns doit annihiler celle des autres.

Lire la suite...

mercredi 1 juin 2011

Les élus républicains aux Etats-Unis s'en prennent aux femmes qui avortent et … à celles qui n'avortent pas

Mais aussi à celles qui n'ont pas d'enfant parce qu'elles n'en veulent pas, je suppose.
Pour l'instant, on dirait qu'ils les laissent relativement tranquilles là-dessus. Cela fera peut-être l'objet d'un prochain projet de loi?
Juste après tous les autres projets de lois destinés à réduire (pratiquement à néant) les aides sociales, et qui touchent de plein fouet et en premier lieu les femmes, et en particulier les parents isolés, les enfants et les personnes âgées.
Voici deux articles qui montrent bien que les conservateurs ne cherchent pas à protéger la vie, mais à imposer leur pouvoir d'hommes blancs riches au reste de la population.
D'ailleurs s'ils tenaient tant à la vie des autres, ils ne consacreraient pas leur temps à voter des lois pour les faire tuer.
Source du premier article Private Practice and Public Laws: The Patronizing Lectures that Television Depicts and Texas Now Requires par Martha Kempner, RH Reality Check May 23, 2011

Lire la suite...

samedi 28 mai 2011

Le Fonds Monétaire International, la Banque mondiale et les droits des femmes dans le monde

L'arrestation de Strauss-Kahn, directeur du FMI, à New-York à la suite d'une accusation de tentative de viol et de séquestration d'une femme de chambre de l'hôtel où il séjournait, a fait grand bruit et fait ressurgir en parallèle la violence que génèrent le Fond Monétaire International et la Banque mondiale dans les pays pauvres ou endettés.
Violence contre les humains, et, dans ce billet, plus particulièrement contre les femmes, qui avec les enfants, sont les plus touchées par les mesures implacables imposées par ces institutions qui dépouillent des pays entiers et les enfoncent encore davantage dans la dette et, donc, dans la misère.
Il n'y a pas de mal à faire du mal.
Voici le billet de Kavita N. Ramdas et de Christine Ahn:" Systematic Violations of Women's Rights" / The IMF: Violating Women Since 1945" publié le 25 mai 2011 dans Counter Punch
(Traduction presque intégrale. NB: cet article a été écrit alors que SK était encore incarcéré)

Lire la suite...

- page 2 de 6 -