Des bassines et du zèle.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - environnement

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 11 avril 2013

Aux Etats-Unis, les luttes s'organisent peu à peu et ça et là

Les petits ruisseaux feront-ils de grandes rivières?
Pourquoi pas?
C'est l'espoir de Margaret Flowers qui, dans l'article "Inspiration Is Contagious!", passe en revue quelques luttes du moment.
En seconde partie du billet: Monsanto, les OGM et le potager bio de madame Obama.

Lire la suite...

mardi 6 novembre 2012

J'ai voté

Par Gary Corseri , 5 novembre 2012:
I Voted

dont-vote.jpg

Lire la suite...

mercredi 7 mars 2012

Ce dont personne ne parle: les horreurs qu'entrainerait une frappe sur l'Iran

Voici un billet de Marsha B. Cohen, publié par Alternet et qui fait froid dans le dos.
Poursuite de ma campagne pour la paix, même si ce n'est qu'un nouveau coup d'épée dans l'eau.
no-war-wb.jpg

Lire la suite...

mardi 2 août 2011

"Pirates" somaliens: forbans ou garde-côtes?

Dans les eaux troubles au large de la Somalie, nagent des requins dont les moins voraces ne sont pas les requins du commerce international, qui pillent les ressources maritimes locales et contaminent les rivages.
Les pirates somaliens ont appris que tout se monnaye avec ces gens-là.
Quelques explications ci-dessous.
Le texte qui suit a été publié en 2009. D'autres liens accompagnent ce billet, qui permettront un petit tour d'horizon de la question, plutôt compliquée.
Source: Why We Don't Condemn Our Pirates in Somalia, par K'Naan, URB Magazine, 14 avril 2009.

Lire la suite...

dimanche 9 août 2009

Vancouver passe au vert avant la saison du blanc

Vancouver, ville de la province canadienne de la Colombie britannique, d'une population intra-muros de près de 600.000 âmes, dont 35% sont nés à l'étranger, la vaste majorité d'entre eux étant d'origine asiatique, est une ville jeune et dynamique.
Elle accueillera en 2010 les Jeux Olympiques et paralympiques d'hiver.
Depuis le 8 décembre 2008, est entré en fonction un nouveau Conseil de la ville avec à sa tête un nouveau maire, Gregor Robertson.
Gregor Robertson a pour objectif de faire de Vancouver une des villes les plus respectueuses de l'environnement et, donc, de ses habitants.
Voici un article ("Is Vancouver About to Become the Greenest City in the World?) sur la situation à Vancouver et sur les projets et les réalisations du maire quelques mois après son élection.
Ecrit par Allan Hunt Badiner, dans AlterNet.
Publié le 30 juillet 2009.

Lire la suite...

jeudi 5 juillet 2007

Le capitalisme fait feu de tout bois

La planète est en danger? Qu'à cela ne tienne: nous avons des solutions. Des solutions pour les pauvres et pour les riches. Comme d'hab. Ca nous permet de respirer, pour l'instant. Et d'ici vingt ans, on en reparlera.
Aux survivants.

"Shop 'Til the Earth Drops", article de Amy Wolf, dans "Indypendent"
June 20, 2007, Printed on June 23, 2007
http://www.alternet.org/story/54208...

Lire la suite...

dimanche 24 juin 2007

Mondialisation : tout le blé du monde


Je pense l'avoir déjà dit ici, et d'autres le disent mieux que moi mais, quand on voit que la classe moyenne et ouvrière française se livre pieds et poings liés aux idéologues du Cac 40, de l'AGCS, de l'OMC et de tous ces requins qui raclent impunément le pognon des pauvres de la planète, il faut encore et toujours enfoncer le clou. Jusqu'à ce que ça fasse mal au point qu'on va se rebeller, dire quelque chose d'intelligent, ch'ais pas moi, se rendre compte.
Vous vous souvenez, vous les mécréants, qu'on nous disait que le monopole, c'est atroce, qu'il fallait supprimer le méchant monopole d'Etat et ouvrir à la concurrence, qui allait nous ouvrir les portes du Paradis? Et c'est QUI qui a le monopole maintenant?
Et c'est QUI qui paie les factures toujours plus cher?
Et c'est QUI qui va payer une franchise pour se faire soigner?
Et c'est QUI qui va se faire embastiller pour un larcin mineur quand les gros poissons se protègent?
Etc. Alors, au lieu de vous complaire à haïr votre voisin, réveillez-vous! C'est à nous tous qu'ils en veulent. Pas comme vous le croyez à votre "fainéant" de voisin (Rmiste, fonctionnaire, chômeur ou autre). Mais il faut bien vous trouver des boucs émissaires pour que vous marchiez dans leurs combines cousues de fil blanc.

Voici un article intéressant qui explore diverses pistes.

Mondialisation et démocratie: quelques notions de base

Par Michael Parenti

Source: http://www.countercurrents.org/pare...

Lire la suite...

dimanche 3 juin 2007

Des croissants industriels au beurre ou décroissant aux épinards?

"Travailler plus, pour gagner plus": être mieux loti, en quelque sorte. C'est l'idée que cherche à véhiculer ce slogan racoleur.

Mais quelle est la réalité?

D'abord, il faut savoir que pour celui qui aura droit à ce "privilège", ce sera pour payer plus de factures. Il n'y a pas d'illusions à se faire là-dessus. Plus on travaille, plus on a besoin de services ou plus on se crée des besoins dont on pourrait largement se passer. Des besoins éphémères qui finiront automatiquement à la poubelle à court terme. (J'ai découvert récemment qu'il était moins cher de racheter une imprimante que de remplacer l'encre. Voilà une des aberrations de cette société du tout-jetable, que les crétins appellent "société de progrès". Beurk).

Et pour ceux qui n'auront toujours pas de travail – pris par ceux qui effectueront des heures supplémentaires - ou ceux qui n'auront qu'un travail précaire et mal payé, ce sera toujours la misère.

Mais qui voit la misère des autres? On a déjà bien assez de mal à comprendre d'où vient la sienne par les temps qui courent.

Ce qu'on veut nous imposer, à très brève échéance à droite (et à un peu plus longue, pour la "gauche" '"socialiste") c'est, en quelque sorte, de nous aligner sur le "modèle" américain.

Oui, mais de quels Américains s'agit-il?

Ceux dont la fortune insolente va directement à la descendance assistée?
Ceux qui ne bénéficient de rien, qui, souvent, ont un emploi, mais ne peuvent pas se payer le minimum vital?
Ou bien la classe moyenne qui se paupérise de plus en plus, qui est dans les dettes jusqu'au cou, et dont le sort est de ne jamais s'arrêter de travailler au risque de tout perdre?

Allons-nous un jour nous réveiller de ce cauchemar?

Voici un article tiré de "AlterNet", écrit par Dara Colwell et paru le 21 mai 2007

Why Working Less is Better for the Globe

Lire la suite...