Des bassines et du zèle.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - big business

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 4 juillet 2013

Un principal du Massachusetts ouvre l'école-prison et réhabilite les disciplines artistiques

Et si l'éducation, c'était plutôt ça, finalement?
Mais non, ce blog n'est pas consacré qu'aux sinistres nouvelles essentiellement venues d'ailleurs.
Enfin, pas entièrement.
Ici, il est question du chef d'établissement d'une école publique qui, las d'être entouré de gens en armes à la pédagogie limitée, les renvoie tous à leurs chères études et fait entrer la grosse cavalerie: instruments de musique, palettes, peinture et pinceaux.
Battez tambours, résonnez palettes!
Révolutionnaire?
Presque.
Source: F ck You NRA! Principal Fires Guards Expands Arts and Sees Test Scores Soar
Voir également le reportage ici

Lire la suite...

dimanche 23 juin 2013

Violences faites aux femmes aux Etas-Unis: quand la violence s'arrête, c'est encore de la violence.

Voici des histoires parmi tant d'autres qui ont eu lieu récemment aux États-Unis, où le sort des femmes leur importe seulement quand il s'agit d'aller "libérer des musulmanes" dans quelque pays lointain et "arriéré".
La reprise en main des Républicains dans certaines instances, la veulerie, l'hypocrisie et le silence du parti démocrate (ça vous dit quelque chose?), le virage à droite de ces deux partis, sont traduits par un violent retour de bâton. Contraception, avortement, violences conjugales, viols, sont mis sous la coupe patriarcale et subissent les coups de boutoirs des congrès et des gouverneurs des états, ainsi que du congrès fédéral, par le biais, entre autres, des réductions budgétaires sur les protections sociales qui affectent directement les femmes et de lois régressives et délibérément revanchardes sur les acquis des luttes des femmes.
Si on ajoute à cela la tendance à minimiser le viol et les violences faites aux femmes, tout concourt à détériorer gravement la situation des femmes.
Surtout parmi les plus pauvres et, donc, celles qui font partie des minorités.

Lire la suite...

mercredi 19 juin 2013

Ecole- prison aux Etats-Unis: les vases communicants

Fermer les écoles publiques, c'est devenu un sport national.
Victor Hugo a dit: "Ouvrir une école, c’est fermer une prison".
Eh bien, aux Etats-Unis, ce n'est pas comme cela que ça se passe.
Ils ont trouvé une meilleure solution.
Faire l'inverse.

Lire la suite...

mercredi 15 mai 2013

Bradley Manning persona non grata à la Gay Pride de San Francisco

Cette décision consternante montre l'emprise des autorités sur la société US et combien la "subversivité" est encadrée par le système et chapeautée par le Parti Démocrate.
Un système qui fait business de tout bois et détourne toute cause à son avantage. On a vu, par exemple, le mouvement des Femen (ici), on constate le même phénomène pour la SF Pride.
Partie d'un mouvement qui se voulait protestataire et militant (cf. note à la suite de l'article), la SF Pride est devenue, apparemment, une sorte de journée festive sponsorisée par les grands groupes industriels et encadrée par les institutions. En gros, le complexe militaro-industriel.
Sitôt que la nomination par un "collège électoral" composé d'anciens grands marshals de Bradley Manning a été connue, les organisations et les militants LGBT les plus militaristes ont fait pression sur les organisateurs, et la présidente publiait aussitôt un communiqué disant que Manning ne serait pas grand marshal de la San Francisco Pride.

Article : Barackodile Tears/Rainbows for the Ruling Class de Randy Shields

Lire la suite...

vendredi 12 avril 2013

Margaret Thatcher: la main de fer dans un gant de fer

N'étant pas franchement adepte des nécros, je ne comptais pas faire de billet sur Margaret Thatcher, beaucoup l'ont fait et ont dit, soit comme elle avait été remarquable, soit, au contraire, combien elle avait été odieuse.
Oui, mais c'était il y a plus de 20 ans de cela, et, depuis, ses émules n'ont pas démérité (vous trouverez, si vous le souhaitez, quelques billets sur ce blog concernant Blair et Cameron) et ceux-là ne sont ni morts, ni frappés d'amnésie (clinique), pire, ils sévissent toujours.
Mais j'ai lu ce billet tout simple, léger en apparence, de John Andrews qui rappelle brièvement les pompes et les œuvres de Thatcher quand elle dirigeait la Grande-Bretagne.
Alors, voilà.
Source: On Margaret Thatcher's Passing (10 avril 2013)

Lire la suite...

jeudi 11 avril 2013

Aux Etats-Unis, les luttes s'organisent peu à peu et ça et là

Les petits ruisseaux feront-ils de grandes rivières?
Pourquoi pas?
C'est l'espoir de Margaret Flowers qui, dans l'article "Inspiration Is Contagious!", passe en revue quelques luttes du moment.
En seconde partie du billet: Monsanto, les OGM et le potager bio de madame Obama.

Lire la suite...

vendredi 5 avril 2013

"Réformes" en Grande-Bretagne: les pauvres seront riches au paradis et les riches sont dans les paradis fiscaux

Le gouvernement britannique poursuit tranquillement son train de réformes destiné à "réduire les déficits publics" (mrf!).
Après avoir eu un trait de génie avec la "bedroom tax" (qui épargne complètement les riches, puisqu'elle ne s'adresse qu'à ceux qui vivent dans les logements sociaux), voici que maintenant il a décidé que ces mêmes gens vivent bien trop somptueusement grâce aux deniers publics – et à se la couler douce, qui plus est.
Pas comme les riches qui ont plein de soucis, ne serait-ce que trouver une nouvelle parade contre les sbires du gouvernement qui disent qu'ils veulent les déloger des paradis fiscaux.
Évidemment, pour faire comprendre à la population que ces mesures sont véritablement nécessaires pour redresser le pays, en crise à cause de toutes ces aides sociales qui sont déversées par tombereaux, eh bien, le gouvernement ment.
Voici quelques-uns des clichés véhiculés par la propagande. Rien de nouveau, pourtant, c'est toujours la même rengaine.
10 lies we're told about welfare, par Ricky Tomlinson

Lire la suite...

vendredi 16 novembre 2012

Etats-Unis – prochain arrêt: le Tiers-Monde

La production industrielle étant essentiellement partie pour l'étranger, ce sont les emplois bien rémunérés de la classe ouvrière qui ont disparu aux Etats-Unis, ne lui laissant guère que le secteur des services, où les salaires sont bas et les protections sociales pratiquement inexistantes.
Et ce n'est pas tout: il n'y a pas de travail pour tout le monde.
Reste donc tout un vivier de travailleurs-ses qui cherchent désespérément du travail et à n'importe quel prix.
Dans l'article "How America Is Turning into a 3rd World Nation in 4 Easy Steps".
Thom Hartman et Sam Sacks décrivent le processus en quatre étapes qui s'est traduit par la précarisation et la paupérisation de la population aux Etats-Unis et qui est, aujourd'hui, en phase terminale avec l'arrivée sur leur sol de grands groupes étrangers attirés par le vivier de travailleurs sans emplois prêts à tout accepter pour assurer leur survie.
Comme dans les "sweatshops" de Taiwan ou d'ailleurs.

Lire la suite...

mardi 6 novembre 2012

J'ai voté

Par Gary Corseri , 5 novembre 2012:
I Voted

dont-vote.jpg

Lire la suite...

- page 1 de 12