Des bassines et du zèle.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 24 septembre 2011

Les Etats-Unis, la peine de mort, chez eux et ailleurs, et les mouvements de protestation

angola_detenu_2.gif

lethal-injection-wb.jpg

Lire la suite...

mardi 20 septembre 2011

Troy Davis: clap de fin. La Commission des grâces de l'Etat de Géorgie s'est prononcée: c'est NON

L'exécution aura bien lieu demain, mercredi 21 septembre à 19 heures, heure locale (EDT), c'est-à-dire: jeudi 1 heure du matin en France.

EDIT:
Rassemblements de soutien à Troy du 16 septembre: voir les photos

Lire la suite...

jeudi 8 septembre 2011

Appel urgent d’Amnesty International : mobilisation contre l’exécution de Troy Davis, prévue le 21 septembre !

L’état de Géorgie a fixé la date de l’exécution de Troy Davis au 21 sept. D’ici deux semaines, donc. La Cour Suprême US, exigeant que Davis apporte les preuves formelles de son innocence (qu’il n’avait pas, même si 7 des 9 témoins à charge s’étaient rétractés depuis), avait rejeté son tout dernier appel au début de l’année. (Voir ici)

Lire la suite...

dimanche 5 juin 2011

Troy Davis: la mort au bout de la dernière ligne droite

Alors que la France entière se lamente sur le système judiciaire américain à propos d'un de nos ressortissants peu prudent, il serait bon qu'elle en sache un peu plus sur les vrais problèmes.
Troy Anthony Davis, né le 9 octobre 1968, a été condamné à mort en 1991 pour le meurtre d'un policier, commis dans la nuit du 19 août 1989.
Troy Davis est noir et issu d'une famille pauvre. Comme près de 43% des condamnés à la peine capitale, alors que les Noirs ne représentent que 12% de la population US (EZ, petit chroniqueur mesquin et suffisant aurait sans doute son mot à dire là-dessus. C'est un fait).
Troy Davis a été envoyé dans le couloir de la mort sur la foi des déclarations de témoins oculaires, dont la majorité d'entre eux se sont ensuite désistés.
Aucune preuve matérielle n'existe.
Pas d'arme du crime. Pas d'ADN. Rien.
Hélas.
Car, sans cela, Davis ne peut ni être déclaré coupable de façon irréfutable. Ni être innocenté de façon définitive.

Lire la suite...