Des bassines et du zèle.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 22 novembre 2012

Gaza : mensonges et vérités factuelles, désinformation et indignations

La brutale offensive contre la Bande de Gaza par l'armée israélienne a déclenché une propagande intense dans tous les grands médias, et, en particulier, à la BBC dont il est beaucoup question ici.
Parallèlement, les médias indépendants et certaines personnalités du monde entier se sont indignés des mensonges débités sur cette nouvelle agression violente dont est victime la population de Gaza.
Je citerai quelques exemples, mais, d'abord, voici la traduction partielle d'un texte de Medias Lens, l'observatoire des médias britannique.

Lire la suite...

jeudi 12 avril 2012

L’élection surprise de George Galloway déchaîne la hargne des médias « libéraux »

George Galloway, se présentait aux élections partielles à la Chambre des Communes britannique dans le district ouest de Bradford sous l’étiquette «Respect Party», une formation d’extrême gauche, créée en 2004, après son exclusion du parti travailliste en 2003.
Bradford, ville du nord de l'Angleterre abrite l'une des plus importantes communautés sud-asiatiques du pays (20% de la population locale).
Contrairement à ce qu’annonçaient les sondages, Galloway a remporté le siège avec 56% des suffrages face au candidat du Labour, Imran Hussain, pourtant grand favori dans ce fief du parti travailliste depuis 1974.
Personnalité « controversée » par les pouvoirs établis, militant de l’association « Stop the War Coalition» , opposé aux guerres impérialistes, il a dénoncé les sanctions économiques contre l'Irak, puis, son invasion, et défend la cause palestinienne, participant, entre autres, aux convois « Viva Palestina ».
Soupçonné d'avoir reçu des paiements illicites dans le cadre du programme de l'Onu «pétrole contre nourriture» en Irak, il avait, en 2005, assuré lui-même sa défense devant le sénat américain, se servant de cette tribune pour dénoncer la politique de Washington et Londres en Irak.
Voir la vidéo ici. Impressionnant (en anglais non sous-titré, hélas, mais compréhensible)

L’article de Media Lens qui suit montre le traitement réservé à eux qui viennent troubler l’ordre établi.
To the Media Gallows with Controversial George Galloway /When Populism Is Dangerous for Democracy 4 avril 2012

Lire la suite...

mardi 1 novembre 2011

Kadhafi, les médias et les noirs desseins de la "communauté internationale"

Encore la Libye, vous allez me dire, il faut tourner la page, maintenant, c'est fini. Kadhafi est mort. La Libye est "libérée", non?
Il faut changer de sujet. Comme l'ont fait les médias. "Victoire" de la "rébellion", "triomphe" de Cameron et sarkozy, avec, en arrière plan, Obama, solennel, et la Clinton pouffant de rire et se réjouissant de façon indécente de la mort d'un homme dans des conditions, qui plus est, épouvantables: bombardé par l'Otan, raillé, bousculé, lynché, sodomisé, abattu par une bande de tortionnaires pour être ensuite exposé sale, en sang, torse nu et sans chaussures à la vue du public dans une boucherie.
Des conditions qui violent les Conventions de Genève, mais qui y fait attention de nos jours? Ceux qui ont fait établir toutes les lois internationales s'assoient dessus avec arrogance et délectation.
Eh bien, non, la Libye, ce n'est pas fini. Loin de là! Et ce n'est pas la population "protégée" qui dira le contraire. La ville de Syrte, par exemple, a été ravagée, pillée, et ses infrastructures dévastées. Ses habitants ont été contraints de fuir et ils ont tout perdu.
Des regrets de ceux qui avaient pour mission de les "protéger"? Aucun. Tous célèbrent bruyamment leur "victoire". Des assassins qui se glorifient de crimes horribles et dont les crimes sont encensés par les médias des marchands d'armes et autres multinationales, seuls à qui profitent les guerres et les crises.
Et de la couverture médiatique, justement, ils en parlent sur le site Médias Lens, un observatoire des médias britannique du style d'Acrimed en France. Et c'est pas joli, joli de mentir comme ça, messieurs et mesdames les journalistes mainstream. Vous êtes les complices des massacres commis par nos dirigeants.
Voici, donc, la traduction (partielle) de "Killing Gaddafi" publié par Media Lens, le 29 octobre 2011 par Dissident Voice.

Lire la suite...