Des bassines et du zèle.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 25 mai 2009

Monsanto: l'important, c'est d'essaimer

Comment une compagnie qui tue des gens depuis des décennies peut-elle non seulement avoir encore pignon sur rue, mais être imposée contre leur gré aux populations avec la complicité de gouvernements censés les protéger?
Et ce n'est pas comme si des doutes subsistaient sur la nocivité de ses produits.
Depuis sa création: Monsanto produit la saccharine, les PCBs et autres produits toxiques.
Puis, années 60, Agent Orange.
S''attaque ensuite successivement aux aliments de base ou aux principales ressources d'un pays en imposant des semences génétiquement modifiées et en les faisant breveter avec la complicité des gouvernements et des scientifiques corrompus. Maïs, coton, soja, canola, riz … et aussi: pesticides, herbicides …
Les pesticides tuent les abeilles et les papillons qui pollinisent les arbres et donc rendent les arbres et autres plantes improductifs.
Des milliers de paysans indiens se sont suicidés, mourant dans d'atroces souffrances, parfois, pour avoir avalé un des produits "inoffensifs"et "biodégradables" de cette compagnie.
Pas du bien propre tout ça, non?
Les sbires de Monsanto sont aux portes de l'Europe également, grignotant toujours plus de terrain.
Juqu'à ce que la terre entière en soit recouverte et que les semences traditionnelles aient complètement disparu.
C'est de destruction totale et inéluctable des greniers de la planète qu'il s'agit.
Si vous votez pour les Européennes, ne votez pas pour les complices de ces meurtres - ni de ceux-là ni de ceux commis au nom du droit d'un pays surarmé à "se défendre" contre des mousquetons.

Ca fait du monde au balcon. Je sais.

Monsanto, on commence à connaître, mais rien ne vaut une petite piqûre de rappel.

Voici un article: "Monsanto and Its Philanthropy" de Kamalakar Duvvuru, publié le 2 mai 2009 dans Dissident Voice

Lire la suite...

dimanche 30 septembre 2007

Invasion des OGM: après l'Inde, l'Irak?

Les cultures OGM en Inde ont tellement grevé le budget des pauvres agriculteurs en Inde que des milliers d'entre eux, ne voyant pas d'autre issue au désastre économique dans lequel ils se sont retrouvés, se sont donné la mort.
La directive 81 de Paul Bremer, émise prestement peu après l'invasion de l'Irak et alors que le pays n'avait plus de gouvernement, fait la part belle aux grands groupes agroindustriels et à leurs semences transgéniques.
Article de Nancy Scola, publié dans AlterNet le 19 septembre 2007
"Why Iraqi Farmers Might Prefer Death to Paul Bremer's Order 81"

Lire la suite...

jeudi 20 avril 2006

Mondialisation en Inde

Entre les extravagances des parvenus et la misère noire des laissés-pour- compte.
Un exemple parmi d’autres : l’Inde, où les agriculteurs, grevés de dettes, sont aculés au suicide pendant que les nouveaux riches dépensent leur argent avec ostentation dans un pays où 45% des enfants souffrent de malnutrition.

Lire la suite...

lundi 6 mars 2006

Grippe aviaire: du Tamiflu au dessert


... Et les marrons d’Inde

"La grippe aviaire en Inde : les profits plus importants que les questions de santé publique"

Lire la suite...