Des bassines et du zèle.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 7 septembre 2013

Syrie: après l'Irak, la Libye et les autres, les va-t-en-guerre sont à nouveau d'attaque

Ils ne pouvaient plus tenir. Déjà, Obama avait signifié, en mars dernier, à la suite d'une attaque au gaz sarin, que si Al-Assad avait utilisé des armes chimiques "contre son propre peuple" (oui, ils sont très soucieux des peuples étrangers quand ils ne peuvent pas les assassiner eux-mêmes), il avait "franchi les limites à ne pas franchir".
Obama, croyant tenir là le feu vert pour intervenir, s'est indigné, s'est agité, a menacé et … a reculé. En effet, une certaine Madame Del Ponte, qui faisait partie de la commission d’enquête de l’ONU en Syrie lui a aussitôt cassé son rêve en déclarant que la commission disposait d’indices concrets et sérieux que c'étaient les rebelles qui avaient utilisé des armes chimiques.
Malgré les cris d'indignation et les insultes à l'égard de Mme Del Ponte de la part des Etats-Unis, de leurs vassaux (dont la France en pole position) et de leurs médias institutionnels, l'affaire s'était momentanément tassée.
Mais on allait voir ce qu'on allait voir.

Lire la suite...

jeudi 1 août 2013

Bradley Manning, dernier en date d'une longue série de prisonniers politiques

Et, comme les autres, il y a peu de chances qu'il sorte de cet enfer. Les dirigeants se suivent et se protègent les uns les autres, et ceux qui ont le malheur de dévoiler leur forfaits et dénoncer leurs crimes de guerre seront mis hors d'état de "nuire".
Définitivement.
Quelles que soient les armes choisies. L'assassinat, la peine de mort ou la prison à perpétuité en cellule de confinement jusqu'à ce que mort s'ensuive.
Tous condamnés à MORT, de toute façon.
Question liberté d'expression (vous savez, ce I°Amendement dont ils prétendent faire grand cas), on est nettement plus tranquille (on ne va même pas en prison, d'ailleurs), si on est un facho du Tea Party, un militant anti-avortement qui harcèle les cliniques, jour après jour, ou un des présentateurs de Fox News qui vomissent leur haine et font du prosélytisme à longueur d'émission.
Question impunité aussi, si on dit qu'on a eu peur pour sa vie quand on a vu un adolescent noir en cagoule, armé de bonbons et d'Ice Tea, et que c'est pour ça, madame la Juge, que j'ai été obligé de tirer. Très bien, mon petit, on comprend.
Quant aux lanceurs d'alerte, ils ne sont même plus en sécurité à l'étranger, les dirigeants veules et lâches des autres pays ne voulant pas s'attirer les foudres de ces tyrans.
On l'a vu pour Assange et pour Snowden.
Pire encore, Obama a pris l'initiative d'éliminer les gêneurs, baptisés "terroristes" pour l'alibi, même à l'étranger, citoyens US ou pas.
Jusqu'où cela va-t-il aller?
Ils détruisent des vies entières sur toute la planète et nous les laissons faire.
Mais revenons à Manning avec ce texte de Bruce A. Dixon, BAR

Lire la suite...

lundi 8 avril 2013

La longue marche vers la Chine passe par Pyongyang

Après ce billetsur la Corée du Nord, j'en remets une couche avec la traduction d'un article écrit par Jack A. Smith: Behind the US North Korea Conflict.

Lire la suite...

mardi 21 août 2012

Expansion militaire de l'Empire Américain en Afrique

Subrepticement et sans bruit, Obama installe des troupes sur tout le continent Africain. Ce projet, débuté par G W Bush en 2003 avec AFRICOM, prend de plus en plus d'ampleur, en particulier en Afrique de l'Est.

Source: Obama's Scramble for Africa Secret Wars, Secret Bases, and the Pentagon's "New Spice Route" in Africa Thursday, 12 July 2012 par Nick Turse, TomDispatch

Lire la suite...

lundi 13 août 2012

Amnesty en faveur de l'Occupation?

Par Ashley Smith / 9 août 2012

Amnesty for Occupation?

Lire la suite...

samedi 14 juillet 2012

Ce que peut nous enseigner la résistance des Indiens d'Amérique contre la cupidité des colons

Par Chris Hedges

Les idéologues du capitalisme vorace, comme les membres d’une secte primitive, psalmodient le faux mantra que les ressources naturelles et l’expansion sont infinies.

Traduction

Lire la suite...

vendredi 15 juin 2012

Drones meurtriers: c’est Obama lui-même qui choisit ceux qui seront assassinés

La "kill list", qui contient les noms de personnes du monde entier suspectées de "terrorisme" est étudiée pratiquement chaque semaine par les responsables de sécurité intérieure, et sera ensuite soumise au président pour approbation.
Ceux dont les noms auront été tirés du chapeau seront ensuite tués dans leur pays, au Pakistan ou au Yémen, par exemple, par des drones télécommandés depuis le Nevada.
Bush n'avait pas osé aller si loin. Obama l'a fait.
Voici un article de Tom Engelhardt, "Obama Assassin in Chief", publié dans Tomdispatch.

Suivi du texte "J'ai rencontré un gamin de 16 ans. Trois jours plus tard, Obama le tuait", écrit par Clive Stafford Smith.

Lire la suite...

mardi 20 mars 2012

Les défenseurs des droits humains, guerriers de l'Empire.

Voici un texte "Human Rights Warriors for Empire", paru le 15/02/ 2012 (il y a un petit moment, donc, mais encore d'actualité, hélas) dans Black Agenda Report.
Ecrit par Glen Ford, rédacteur en chef.

Lire la suite...

mercredi 22 février 2012

Islamisme et Empire: un flirt qui perdure

Texte rédigé par Fethi GHARBI, publié avec l'accord de l'auteur.

Lire la suite...

- page 1 de 2