Des bassines et du zèle.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Aide humanitaire

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 13 août 2012

Amnesty en faveur de l'Occupation?

Par Ashley Smith / 9 août 2012

Amnesty for Occupation?

Lire la suite...

mardi 20 mars 2012

Les défenseurs des droits humains, guerriers de l'Empire.

Voici un texte "Human Rights Warriors for Empire", paru le 15/02/ 2012 (il y a un petit moment, donc, mais encore d'actualité, hélas) dans Black Agenda Report.
Ecrit par Glen Ford, rédacteur en chef.

Lire la suite...

mardi 26 juillet 2011

Corne de l’Afrique : vous oubliez un détail, messieurs et mesdames les journalistes occidentaux !

Un tout petit détail: l'implication de l'ONU dans cette grave épidémie de malnutrition et de famine.
Voici la traduction d’un texte de Tom Mountain sur ce qui se passe actuellement en Ethiopie et dans le reste de la corne de l’Afrique. Source: Food Aid Blockade Continues in Horn of Africa / Crocodile Tears Over Famine; 22/24 juillet 2011

Lire la suite...

mardi 12 avril 2011

L'attaque des Républicains contre la santé des femmes concerne le monde entier

Qu’ont en commun un élu du congrès US de l’Ohio et une travailleuse du sexe de 16 ans au Cambodge ?
Ils symbolisent tous deux l’impasse politique perverse dans laquelle se trouve le gouvernement, et qui menace de faire reculer la lutte des femmes pour l’égalité dans le monde entier.
L’année où cette jeune fille est née, une conférence des dirigeants mondiaux avait promis d’éradiquer un grand nombre des pires formes d’oppression contre les femmes. La semaine dernière, les représentant-e-s des Etats membres et les associations de la société civile se réunissaient à nouveau au siège des Nations Unis (thème choisi : « L’accès et la participation des femmes et des jeunes filles à l’éducation, à la formation, aux sciences et à la technologie, y compris la promotion de l’accès des femmes au plein-emploi et à un travail décent », NDT) pour passer en revue tous les points sur lesquels la communauté internationale avait failli à ses promesses en matière de santé, d’éducation et d’égalité des droits des femmes sur le plan politique et économique.
Pendant ce temps, à Capitol Hill, les républicains poussent à des réductions budgétaires pour s’assurer que ces promesses ne seront jamais tenues.

Lire la suite...

mercredi 2 mars 2011

Alors que l'étau des rebelles se resserre de plus en plus autour de Kadhafi, les Etats-Unis et l'Europe préparent activement une intervention

As Libyan rebels close in on Gaddafi, US and Europe ramp up intervention
Article original paru dans WSWS, de Barry Grey ; 28 fév. 2011

Lire la suite...

dimanche 30 janvier 2011

Les ONG internationales, et l’industrie de la catastrophe : l’exemple haïtien.

Malgré les énormes sommes d’argent collectées, la majorité des Haïtiens victimes du séisme en janvier 2010 n’ont connu aucune amélioration. Un million d’entre eux vivent encore dans les camps de toile, les gravats n’ont toujours pas été enlevés et la reconstruction promise n’a pas encore commencé.
A qui la faute ?
D’une part, par exemple, à la Commission Intérimaire pour la Reconstruction d'Haïti (la CIRH), co-présidée par Bill Clinton, et qui agit pour le compte des Etats-Unis, avec l’aide des Casques Bleus de l’ONU, et aux pays étrangers, satellites des Etats-Unis, la France en tête, qui n’ont pas versé les fonds promis, et qui ferment les yeux sur cette infâmie.
D’autre part, aux ONG internationales, qui, au mieux, travaillent de façon chaotique et inefficace, et au pire, n’engagent pas l’argent recueilli dans des projets de reconstruction.
Et, tout cela, parce que toute cette engeance œuvre pour les intérêts privés de l’Empire au mépris des sinistrés, pour lesquels elle avait pourtant lancé en grande pompe et à grand fracas des appels aux dons déchirants.
Les trois plus grands hypocrites mondiaux.
Et leur marionnette number one
Voici, pour comprendre tout cela, l’article “An Interview With Ashley Smith on Haiti and the NGOs /Prisoners on Their Own Island” , de Mike Whitney, paru le 26 janvier 2011 dans CounterPunch

Lire la suite...

vendredi 20 août 2010

Sous les inondations, les drones

Les terribles inondations au Pakistan n'ont pas fait la une bien longtemps dans les médias occidentaux. 1600 morts, une région grande comme le Royaume Uni dévastée, des villages entiers emportés par les eaux et des centaines de milliers de personnes pataugeant dans les eaux insalubres sans moyen de fuir, une vingtaine de millions d'habitants touchés par la catastrophe, dont entre 5 et 6 millions sans abri, sans nourriture, sans eau potable.
Rien de dérisoire, quoi.
Pour autant, il n'y a pas eu de reportages en boucle, pas de battage médiatique avec des ex-présidents ou des célébrités d'Hollywood pour récolter des fonds, pas de promesses solennelles de la "communauté internationale" (promesses non tenues, d'ailleurs , mais cela montrait au moins un début d'intérêt – oui, c'est ça: "intérêt", le mot que je cherchais) comme pour le tsunami en Asie ou le tremblement de terre à Haïti.
Non pas que la population locale de ces pays ait fait l'objet de beaucoup d'attention, mais, au moins, les Occidentaux sur place avaient pu être évacués et les biens des riches avaient bénéficié de la protection de la police et / ou de l'armée.
Serait-ce que peu de vacanciers occidentaux privilégient cette région du Pakistan? Serait-ce qu'il n'y a pas de riches à protéger? Serait-ce que le Pakistan est à majorité musulmane? Serait-ce que les Etats-Unis et leurs satellites serviles dansent le tango avec ce pays stratégiquement bien situé pour défendre les intérêts de l'Empire?
Serait-ce qu'il faut éviter de faire naître trop de compassion à l'égard des Pakistanais pour pouvoir continuer tranquillement à les bombarder?

Billet de Felicity Arbuthnot, "'Humanitarian Warfare' in Pakistan: Bombs Not Bread", publié le 17 août 2010 dans Dissident Voice

Lire la suite...

jeudi 5 août 2010

Les pays occidentaux comptent-ils honorer les promesses d'aide humanitaire faites à Haïti et annoncées en fanfare?

Probablement pas. En tous cas, c'est mal parti.
Comme je l'ai signalé précédemment, malgré six mois déjà écoulés et la saison des pluies qui menace gravement les réfugiés, seulement 2% des aides promises ont été versées par les principaux pays occidentaux, dont les US et … la France, acteurs majeurs à Haïti.
Pourtant, ce n'est pas faute d'avoir joué des coudes pour se presser devant les caméras et verser des larmes de crocodile sur le sort de ces "pauvres Haïtiens".
Une fois encore, la communauté internationale prouve sa totale lâcheté et sa mesquinerie face aux malheurs des populations en détresse par sa faute.
Dans l'article qui suit, l'auteur Ashley Smith, enfonce à nouveau le clou et dénonce le cynisme des puissants de ce monde.
Haïti est une chasse gardée des Etats-Unis, qui punissent les Haïtiens de vouloir s'émanciper en les maintenant dans la misère et en réprimant violemment toute rébellion. Tout cela avec l'aide active de la communauté internationale, dont la Mission de Stabilisation de l'ONU à Haïti (MINUSTAH).
N'oublions pas Haïti.
Source: The Betrayal of Haiti, par Ashley Smith / 2 août 2010

Lire la suite...