Des élèves sont sortis de l'école menottés, ont été détenus en prison pendant des journées d'affilée et les amendes ont atteint plus de 1000 dollars pour plus d'une dizaine de journées d'absence.
Ceux qui sont traduits devant des tribunaux n'ont pas droit à un avocat, sauf si la famille a les moyens de le payer (c'est dire si ce doit être rare! Combien de pauvres, combien de riches concernés par cette loi?).

Bilan:
Les tribunaux pour adultes du Texas ont, au cours d'une seule année, traité 113.000 cas d'absentéisme non justifié. A lui tout seul, un tribunal de Dallas County a recueilli près de 3 millions de dollars d'amendes. Il a envoyé en prison 67 élèves âgés de 17 ans et plus pour n'avoir pas respecté la loi sur la fréquentation scolaire, et en centre de détention pour mineurs 53 élèves de moins de 17 ans.
Les autorités, elles disent que grâce à cette loi, il y a eu des progrès, question absentéisme.
(voir l'article en entier ici)

Et s'ils font les idiots en classe, où ils sont contraints d'aller coûte que coûte, c'est cent coups de bâton à la première incartade?
Quel monde de misère où on ne donne pas à des enfants l'envie d'apprendre, mais où tout leur est imposé par la contrainte et où la sanction est complètement disproportionnée.
Quand on inflige des peines de prison pour absentéisme non justifié, on ne peut qu'admettre ensuite que des adolescents soient condamnés à rester derrière les barreaux jusqu'à leur mort.
Existe-t-il un pays qui soit plus cruel avec ses propres enfants?