armes_high_tech.jpg
Des armes toujours plus perfectionnées pour abattre des populations civiles transformées en "terroristes"

Pourquoi cette loi sur la Défense Nationale aujourd'hui?

Barack Obama vient de ratifier le texte de loi le plus répressif et le plus d’extrême-droite qu’on ait connu dans ce pays, appelé « National Defense Authorization Act » (NDAA) de 2012. Cette loi permet à l’armée, également connue sous le nom de « Pentagone », de déterminer qui est un "terroriste” et de le détenir indéfiniment, sans procès, que ce soit un citoyen US ou un "combattant ennemi” étranger.
La loi évince la justice civile quand il s’agit de “combattant” ou de “terroriste”, en les plaçant sous l’autorité militaire, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur des Etats-Unis. En définissant tout le territoire des Etats-Unis comme étant un champ de bataille, il suffit au Pentagone, pour exercer son pouvoir, d’obtenir l’aval du président en exercice.
Aux Etats-Unis, les questions de criminalité ont toujours été déterminées par les tribunaux civils. Le pays a désormais cédé le principe des arrestations, de la détention, de la sanction et de l’incarcération au "privilège de l’exécutif" (= privilège du président de ne pas communiquer certaines informations). Cette jurisprudence ramène les Etats-Unis au règne de George III d’Angleterre.
Bien que de nombreuses personnalités progressistes aient affirmé que "c’est un pas en avant important vers l’état policier/militaire, mais nous n’en sommes pas encore là", la réalité est que cette mesure n'est rien moins qu’un putsch militaire, et une de celles qui transforment l’autorité du président en dictature militaire (…).
Alors qu’il n'est pas étonnant qu’un poltron mou du genou comme Obama accède aux exigences de l’armée, on peut se poser la question de savoir pourquoi le Pentagone exige, aujourd'hui, du pouvoir qu'il s’attaque à la Constitution US et établisse un état policier/militaire.
Après tout, il n’y a pas de menace intérieure contre la paix et la sécurité. Il n’y a d’ailleurs aucun pays au monde qui envisagerait, même dans ses rêves les plus fous, de déclarer la guerre à notre Etat belliqueux. Pourquoi le Pentagone n’a-t-il pas attendu qu’il y ait une menace véritable, ou sérieuse, contre les Etats-Unis pour se débarrasser de 300 ans de jurisprudence en Amérique ? La réponse est claire: avec l’adoption de cette loi et sa ratification, c'est un coup d’état militaire qui a eu lieu, et l'individu installé à la Maison Blanche et les élus achetés du Congrès n’ont plus de pouvoir décisionnel, que ce soit au niveau international ou national.
Il est clair que les groupes qui font des profits grâce aux drones et aux attaques incessantes contre les populations du monde sont du genre à insister pour qu’on leur confie un pouvoir dérégulé et illimité, mais ce qui est étonnant, c’est que la population laisse se produire ce coup d’état sans même protester. Nous sommes devenus un peuple si frileux, si peu instruit et si assommé de propagande que nous laissons la Police, le Pentagone et les "sous-traitants" privés régenter notre vie.
Qu'implique le fait que le Pentagone et ses alliés les grands groupes privés décident de démanteler la Constitution en ce moment :
1. il nous signifie que le complexe militaro-financier est aux commandes et que la politique électorale est sans intérêt;
2. Il avertit ceux qui critiqueraient nos politiques étrangère et nationale que les critiques excessives pourraient les envoyer en prison à perpétuité, voire leur être fatales;
3. il nous signifie que notre système judiciaire civil est maintenant soumis au contrôle et à la domination de l’armée;
4. Il signale à la population qu'il est dangereux et interdit de se rebeller;
5. Il informe le monde entier que ceux qui tirent véritablement les ficelles sont sortis de l’ombre pour faire la preuve que les Américains ne contrôlent pas plus leur gouvernement que n’importe quel régime fasciste dans le monde ;
6. il renforce l’idée que nous sommes dans un état de guerre permanent et qu’il n’y aura plus jamais de périodes de paix ;
Et, enfin: 7. il nous signifie que c’est la soumission, et non la démocratie, qui est désormais en vigueur. (…) En résumé, l’adoption de cette loi n’est rien d’autre que la consolidation du pouvoir de l’armée et de ses alliés des grands groupes privés.
En adoptant ces lois pendant la présidence d’un démocrate autoproclamé, le Pentagone peut se vanter d’avoir obtenu le soutien national unanime de leur mainmise sur l’économie US et sa transformation en un empire impérial. Afin de continuer à dépenser 50-75% du budget pour les guerres d’agression et le développement continu d’armes et d’engins de destruction, le Pentagone doit s’assurer qu’il est capable de contrôler une foule susceptible de se rebeller.
Sachant qu’Obama est un imposteur opportuniste, et que son seul objectif est de se maintenir à son poste, le Pentagone peut continuer à définir notre politique extérieure comme étant une guerre permanente, et à en recueillir la manne financière qui afflue grâce à un congrès à majorité républicaine et un président sans scrupules à la Maison Blanche.

Luke Hiken est un avocat qui s'occupe de justice criminelle et militaire, des questions d'immigration, et des juridictions d’appel. Marti Hiken est directrice de Progressive Avenues. Voir le site de Marti Hike et Luke Hiken.