femme2.jpg

Selon une enquête du magazine Contraception, le coût de la contraception s'élève en moyenne à 168 dollars par an, ce qui représente 29% de plus que l’ensemble des frais médicaux généraux.
D'autre part, une étude effectuée sur l'année 2001 montre que les grossesses non-désirées ont coûté aux Etats-Unis près de 5 milliards de dollars, alors que les économies faites grâce à la contraception la même année étaient de 19 milliards de dollars.
On peut se demander pourquoi donc ces mesures n'ont pas été prises avant.
Aux Etats-Unis, comme, hélas, dans la plupart des pays, ce n'est pas la raison et les économies budgétaires qui priment, mais l'idéologie et la démagogie vis-à-vis de la frange la plus réactionnaire de la population. C'est le 1er aout dernier que le Ministère de la Santé a fait savoir que, dès l'année prochaine, en août 2012, les femmes bénéficieront d'une meilleure couverture santé.
Cette loi permettra non seulement le remboursement intégral de la contraception, mais également la prise en charge de l'aide à l'allaitement maternel, du suivi de la grossesse, des examens de santé de routine, des dépistages de maladies sexuellement transmissibles, des examens et des conseils concernant les violences domestiques, etc.
Mais, évidemment, une fois encore, la religion vient se mettre en travers de l'Etat soi-disant laïque, puisque les groupes religieux qui ont leurs propres contrats d'assurance-maladie seront exemptés de couvrir ce qui a trait à la contraception.
Toutefois, après les attaques féroces menées dans tout le pays par les républicains contre les femmes, en particulier en matière d'avortement, cette décision du gouvernement Obama, annoncée la veille des discussions au Congrès sur le déficit budgétaire abyssal, est une agréable surprise.
Bon, il ne faut pas rêver, Obama ne sera pas encensé pour cette avancée historique, même si 99% des femmes utilisent un moyen de contraception. L'opposition bas-du-front, évidemment, n'est pas d'accord. Et ceux qui en parlent le mieux, ce sont les hommes.
Car, comme chacun sait, la prévention des grossesses, cela ne concerne pas les hommes.
Du tout.
Ci-dessous, j’ai traduit quelques commentaires trouvés dans des fils de discussion sur des sites USaméricains.
Entre exaspération et rire, tellement c'est stupide.

Je croyais que la Réforme de santé d'Obama concernait un accès aux soins plus économique ? Comment peuvent-ils être abordables si les primes d'assurance grimpent pour des trucs comme ça?

Ce n'est pas juste de nous prendre l'argent à nous qui faisons partie de ceux qui travaillent dur et qui sont responsables pour donner toujours plus aux irresponsables. C'est ça le socialisme radical …

Obama et ses conseillers libéraux acquièrent un pouvoir énorme en ayant la possibilité d'utiliser les fonds publics pour des questions qui relèvent de la sphère privée.

Voyons les choses en face … les communistes sont en train de gagner. Nous sommes partis pour devenir une société communiste. Donnez tout votre argent au gouvernement et laissez-le décider à qui le donner. Ceux qui sont incapables de résoudre vos problèmes ou qui vivent toute leur vie aux crochets de l'Etat font plonger cette société !

Il y a une méthode contraceptive qui marche à tous les coups et qui est gratuite. C'est celle que les gens qui n'ont pas de revenu ou des revenus faibles devraient appliquer. Qui veut des enfants qu'il ne peut même pas nourrir? Est-ce seulement juste vis-à-vis des enfants?

Il y a un moyen simple et gratuit d'empêcher les grossesses. Refuser d'avoir des rapports sexuels. Et n'oubliez pas, mesdames, vous avez le droit de posséder une arme, tout comme ce type qui est dans votre vie. Et vous savez où viser pour empêcher les catastrophes fatales.

Hahaha, mais ce sont les femmes qui ont le contrôle, elles peuvent raconter qu'elles prennent la pilule et ne pas la prendre. Si on va par là, alors, oui, la vasectomie devrait être gratuite également.

Le contrôle des naissances contrôlé par l'Etat? Et puis quoi encore?

Les hommes doivent payer rubis sur l'ongle et les femmes ont toujours tout de gratuit. Les repas au restaurant, les séances de cinéma, les boissons dans les bars, tout ça gratuit, et maintenant le contrôle des naissances gratuit? Ouais, ça m'a tout l'air d'être ce qu'on appelle l'égalité …

Encore un cadeau du gouvernement .Mais qu'est donc devenu le sens des responsabilités individuelles? Mesdames, si vous ne pouvez-pas sortir quelques dollars par mois pour acheter la pilule, NE l'UTILISEZ PAS!

L'abstinence, c'est gratuit, aussi ; et, avec ce système, vous en avez pour votre argent.

Mais, soyons juste, il y a beaucoup de personnes (hommes compris, évidemment) qui saluent cette avancée:

Je pense que la plupart des contributeurs sur ce fil de discussion seront d'accord pour dire que nous ne voulons pas payer pour éviter les grossesses non désirées – nous préférons payer pour les enfants non voulus et les grossesses non prévues. C'est nettement moins cher à long terme de payer les aides sociales, Medicaid, les bons d'alimentation, les programmes destinés aux mères enceintes et aux enfants en-dessous de cinq ans à faibles revenus, etc. que de rembourser des contraceptifs. N'importe quel imbécile voit ça!

Où avez-vous vu dans cet article que l'Etat allait payer pour vous obliger à vous "contracepter", comme vous dites? Dommage qu'il n'ait pas payé pour contracepter vos parents – cela aurait été de l'argent bien dépensé!

Ca alors! Mon assurance-maladie va rembourser mes dépenses de santé? Wow! Et moi qui croyais que je payais pour rien!

Encore plus fort, puisque cette déclaration émane d’un élu à la Chambre des représentants :
Voir la video ici (ang.).

Déclaration à la Chambre des Représentants de Steve King, parti républicain, représentant de l'Iowa du Congrès US.
Raciste, sexiste, contre le mariage gay, contre l'immigration, stupidement (car elle est tout à fait dans la ligne de la corporocratie dont les deux partis sont les bras armés) contre la réforme du système d'assurance-maladie d'Obama, qu'il qualifie de "socialized medicine", un personnage qui a tout pour plaire.
Si vous comprenez l'anglais, regardez cette vidéo. Très instructive sur la façon dont il déroule la propagande.
Sur la nouvelle loi, il insiste sur le fait que le gouvernement exige de tout le monde d'assumer le coût de son "diktat" qui est de rendre gratuite la contraception dans les contrats d'assurance-maladie et, donc, d'imposer à tous l'augmentation de leurs primes d'assurance.
Alors que, dit-il (grosso modo) :

"Il y a parmi nous des célibataires, des personnes qui ont dépassé l'âge de procréer, d'autres qui ne l'ont pas encore atteint, et nous devons tous payer pour que certains soient dispensés de payer l'intégralité des frais qui leur incombent. Et ils appellent ça "médecine préventive"! "médecine préventive"! Eh bien, si on applique ça à tout le monde, on finit par empêcher la naissance de toute une génération.
Empêcher la naissance de bébés, ce n'est pas de la médecine. Ce n'est pas constructif pour notre culture et notre civilisation" (blablabla...).

Mais Stephen Colbert, humoriste et animateur USaméricain, qui participe régulièrement au Daily Show, le reprend de volée et raille les critiques d'autres réactionnaires vis-à-vis de cette décision.
Voir ici, la vidéo en anglais :
Stephen Colbert's Hilarious Takedown of Republican Paranoia on Birth Control (It Involves Dinosaurs and Condoms)
Et, afin que tout le monde puisse en profiter, j'ai traduit le script, que vous trouverez intégralement à la suite de la traduction:
(Introduction)
Les gars, je l’ai dit des centaines de fois dans cette émission même, je ne suis pas fan du Ministère de la Santé. Je suis pour s’en tenir à la Constitution telle qu’elle a été voulue par ceux qui l’ont écrite. Je dis que nous devons vivre comme les Pères Fondateurs le voulaient : taille 1, 20, atteints de rachitisme, jusqu’à ce que nous mourions de vieillesse à 28 ans. . Mais maintenant le Ministère de la Santé, nous sort un nouveau mandat déroutant.
(reportage sur les mesures prises par le gouvernement)
Puis, à 54":
C’est un scandale. Les choix d’une femme en matière de santé sont une affaire privée entre son prêtre et son mari.
De plus, je ne crois pas à la contraception. Si vous voulez contrôler votre fertilité, faites-le comme le veut dieu, avec un mariage sans amour. Franche poignée de mains. Bonne nuit, très cher. A demain matin"…
Maintenant, pour certains, ce projet semble sans conséquence, mais Steve King, le député républicain de l’Iowa sait que les nazis de la santé manigancent un plan funeste.
(1'33)
Steve King :

"Et ils appellent ça "médecine préventive"! "Médecine préventive"? Eh bien, si on applique ça à tout le monde, on finit par empêcher la naissance de toute une génération".

Exactement ! Les Américains n'ont des enfants qu’accidentellement. Il est clair qu’il est difficile d’imaginer qu’on ait pu avoir Steve King intentionnellement.
La contraception gratuite va exterminer l’espèce !
C’est ça qui a fait disparaître les dinosaures – une boite de préservatifs gratuits. Quoique, je ne vois pas bien comment le T-Rex a réussi à les mettre ...
Mais ce n’est pas simplement la fin de l’humanité, c’est la fin des bonnes mœurs, comme l’explique la dame blonde scandalisée sur Fox (2'50):

"Eh bien, pousseriez-vous vos filles et vos petites filles, et toutes celles qui viennent après vous, à avoir des rapports sexuels sans contrainte, sans limite, n’importe quand, n’importe où ?"

Ouais ! Pourquoi? Parce que Face-de-bacon-fumé et moi, nous savons que si nous distribuons la pilule à vos filles et vos petites filles, elles vont se transformer instantanément en catins dépravées et débridées dotées d’un appétit sexuel insatiable parce que, vous savez, les femmes sont toujours prêtes à se laisser aller à des orgies nymphomaniaques.
Elles vont attraper l’ordonnance, avaler la pilule, puis, ensuite, elles vont se jeter sur le pharmacien, sur le préparateur, et sur tous ceux qui attendent le bus.
Et pourquoi ça?
PARCE QUE LA CONTRACEPTION A ETE PAYEE PAR LE GOUVERNEMENT!
...
Et la victime de la lampe à bronzer n'avait pas fini (3'57):

"Et maintenant on va rembourser la contraception, les consultations pour violences domestiques … on va aussi rembourser la pédicure et la manucure?”

EXACTEMENT ! MERCI! Il y a, enfin, une femme qui est d’accord avec moi que ces trucs ne sont que des achats impulsifs futiles.
On connaît les femmes, toujours à tirer leur lait, à courir chez la “manu-pédi”, à (*having a Cosmo) avec leur conseillère en violences domestiques, et à aller prendre, ensuite, un yaourt glacé spermicide quelconque.
C’est pour ÇA que nous devons abroger la loi sur la réforme de santé d’Obama et revenir à des compagnies d’assurance qui ne remboursent que les frais médicaux véritables, nécessaires ... comme la pilule pour bander.
Comment, sinon, sommes-nous censés satisfaire l’appétit sexuel de cette armée de jeunes traînées en chaleur qu’Obama va créer avec l’argent de nos impôts?

NB: (*having a Cosmo): désolée. Je n'ai pas trouvé. Quelqu'un a une idée?

Et en anglais:
Folks, I've said it many times on this very broadcast, I am no fan of the Department of Health and Human Services. I am an originalist. I say we live our lives the way our Founding Fathers intended, four feet tall, crippled with rickets, until we die of old age at 28. But now the DHS has handed down a baffling new mandate.
(Reportage sur ce décret)
This is outrage. A woman's health decisions are a private matter between her priest and her husband. Besides, I don’t believe in birth control. If you want to control your fertility, do it the way God intended. With a cold loveless marriage. Firm handshake, goodnight dear, till morning then …” …
Now, to some, this plan may seem benign. But Iowa Republican Steve King knows the health Nazis are up to something sinister.
REP. STEVE KING, (8/1/2011):

"They called it preventative medicine. Preventative medicine! Well, if you apply that preventative medicine universally, what you end up with is you've prevented a generation".

Exactly, Americans only have children by accident. It's clearly hard to imagine anyone having Steve King on purpose. Free birth control will wipe out the American race! That’s what wiped out the dinosaurs - a bowl of free condoms. Though I don’t know how the T-rex got them on. …
But it's not just the end of humanity, it's the end of decency as explained by outraged blonde Fox Lady:

"Why would you encourage your daughters and grand-daughters, and whoever else comes behind you, to have unrestricted, unlimited sex any time and anywhere?"

Yeah! Why? Because hickory smoked lady and I know …if we give your daughters and grand-daughters access to birth control they will instantly turn into wild wanton harlots with insatiable sexual appetite because you know women are always on the edge of nymphomaniacal orgiastic abandon. They'll pick up a prescription, pop a pill and then bone the pharmacist, the stockboy and everybody in line for the bus. Why? Because the birth control was paid for by the government!
And the spray tan victim is just beginning to make her point:

"And Now we're going to cover birth control, breast pumps, counselling for abuse, are we going to do pedicures and manicures as well?”

EXACTLY! THANK YOU! Finally a woman agrees with me that those are just frivolous impulse buys. You know the ladies, they're always pumping up breast milk, get to the mani/pedi, having a Cosmo with their abuse counsellor, then picking up some spermicidal froyo.
This is why we must repeal Obamacare and get back to insurance companies covering only real, necessary medical expenses, like boner pills. How else, are we supposed to sexually satisfy the army of flesh-thirsty young sluts Obama is creating with your tax dollars?
…………………………………………………………………………………………………………………………………............
NB: Cette petite note optimiste (et, je l'espère, humoristique) dans un monde de brutes évoqué sans relâche sur ce blog, est une commande de tgb, administrateur de "rue affre".
Et puis, je vais enfin savoir s'il lit mes billets jusqu'au bout. ;-)