Des bassines et du zèle.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 1 avril 2013

Les créateurs contre-attaquent: voici la capuche anti-drone dernier cri

Anti-drone-hoodie-worn-by-008.jpg
Certes, elle n'est pas très couture. Elle serait même carrément laide. Mais si ça peut sauver des vies, hein?
Quand on va à l'hôpital, on est content d'avoir été sauvé, on ne regarde pas les fringues qu'ils nous ont mis sur le dos.
Eh bien, là, pareil.
Selon le correspondant du Guardian, Tom Meltzer, qui l'a testée (cf photo ci-dessus. Certes, il n'aurait pas les mains dans les poches, ça ferait tout de suite plus chic), elle a été conçue spécialement pour se protéger des systèmes à infrarouge qui sont installés sur les drones de surveillance.
Et ça marche, dit-il.

Lire la suite...

dimanche 16 septembre 2012

Information aux lecteurs et lectrices

Je suis désolée pour cette interruption prolongée de l'image indépendante de ma volonté. J'ai été privée d'ordinateur en état de marche pendant un mois et j'ai dû me défaire de l'ancien, poussif, pour en acquérir un autre.

Depuis, j'adapte des trucs à ma main inexperte et chaque étape représente une épreuve pour moi :-( .

Je reprendrai les activités sur ce blog incessamment avec un billet sur les tueries aux US et les armes à feu.

Merci de votre compréhension et de votre fidélité.

emcee

dimanche 29 juillet 2012

La "Yiddishitude" à la Monty Python d'Eretz Brooklyn Queens

par Adam Engel / 23 juillet 2012

Je n’ai jamais été "juif" ... jamais, j’ai été, je suis et je resterai un "Yid ".

Lire la suite...

dimanche 18 septembre 2011

Aux Etats-Unis, le genre en question: tendance à la minimisation des charges contre les agresseurs d'homosexuels

Article original: 15 Year Old Gay Student Killed, "Gay Panic" Used as Defense, Alternet, 11 septembre 2011

Lire la suite...

mercredi 1 juin 2011

Les élus républicains aux Etats-Unis s'en prennent aux femmes qui avortent et … à celles qui n'avortent pas

Mais aussi à celles qui n'ont pas d'enfant parce qu'elles n'en veulent pas, je suppose.
Pour l'instant, on dirait qu'ils les laissent relativement tranquilles là-dessus. Cela fera peut-être l'objet d'un prochain projet de loi?
Juste après tous les autres projets de lois destinés à réduire (pratiquement à néant) les aides sociales, et qui touchent de plein fouet et en premier lieu les femmes, et en particulier les parents isolés, les enfants et les personnes âgées.
Voici deux articles qui montrent bien que les conservateurs ne cherchent pas à protéger la vie, mais à imposer leur pouvoir d'hommes blancs riches au reste de la population.
D'ailleurs s'ils tenaient tant à la vie des autres, ils ne consacreraient pas leur temps à voter des lois pour les faire tuer.
Source du premier article Private Practice and Public Laws: The Patronizing Lectures that Television Depicts and Texas Now Requires par Martha Kempner, RH Reality Check May 23, 2011

Lire la suite...

mardi 24 mai 2011

N'oubliez pas ma présomption d'innocence

D'abord, pour remettre les pendules à l'heure, la traduction d'un article de Katha Pollitt, "DSK Déjà Vu", publié le 19 mai 2011 dans The Nation.
Puis, mon point de vue personnel sur cette affaire.
Déjà vu nulle part ailleurs ;-)

Lire la suite...

samedi 9 avril 2011

IVG : je vais bien, merci.

Manifeste

- les filles des 343 salopes -

Plus de 200 000 femmes avortent chaque année en France.

Cet acte, pratiqué sous contrôle médical, est des plus simples. Pourtant, le parcours des femmes qui avortent, lui, l'est de moins en moins :

Le droit à l'IVG est menacé : en pratique, par la casse méthodique du service public hospitalier, et dans les discours, car l'avortement est régulièrement présenté comme un drame dont on ne se remet pas, un traumatisme systématique.

Ces discours sur l'avortement sont des slogans éloignés de ce que vivent la grande majorité des femmes, ils ont pour but de les effrayer et de les culpabiliser.

Nous en avons marre que l'on nous dicte ce que nous devons penser et ressentir.

Depuis le vote de la loi Veil en 1975, a-t-on cessé de prédire le pire aux femmes qui décident d'avorter ?

Nous en avons assez de cette forme de maltraitance politique, médiatique, médicale.

Avorter est notre droit, avorter est notre décision. Cette décision doit être respectée : nous ne sommes pas des idiotes ou des inconséquentes. Nous n'avons pas à nous sentir coupables, honteuses ou forcément malheureuses.

Nous revendiquons le droit d’avorter la tête haute, parce que défendre le droit à l’avortement ne doit pas se limiter à quémander des miettes de tolérance ou un allongement de la corde autour du piquet.

Nous disons haut et fort que l'avortement est notre liberté et non un drame.

Nous déclarons avoir avorté et n’avoir aucun regret : nous allons très bien.

Nous réclamons des moyens pour que le droit à l’IVG soit enfin respecté.

Nous réclamons son accès inconditionnel et gratuit mais également la liberté de faire ce que nous voulons de notre corps sans que l'on nous dise comment nous devons nous sentir.

Signer la pétition en ligne

NB: Ce manifeste a été rédigé par le collectif « les filles des 343 », composé de militantes féministes d’âges et d’origines diverses, copines de blogs, appartenant pour certaines à des organisations ou associations féministes et/ou de gauche de la gauche, qui se sont retrouvées autour de la même exaspération : le discours faisant de l’avortement un drame, un traumatisme dont on serait censées ne jamais se remettre.
Cette pétition est réservée aux filles, directement touchées par l'IVG, qu'elles y aient eu recours ou non.
Pour les garçons (et les organismes) leur soutien sera le bienvenu: ils pourront le manifester dans le blog "Je vais bien merci", bientôt en ligne et sur vos écrans.

Lire la suite...

mardi 5 avril 2011

Joe Bageant (1946-2011) ou le socialisme du bouseux

Joe Bageant vient de mourir à l'âge de 64 ans.
Ce nom n'évoque sans doute pas grand chose à grand monde ni ici, ni ailleurs. Mais, pour ceux qui l'ont connu, c'est un grand vide.
Joe était un vrai socialiste, atypique, bon vivant, il aimait la vie, les gens du peuple, tous ces laissés pour compte de l'Amérique, et les soirées entre amis où on discute de tout jusqu'au petit matin.
A refaire le monde. Un monde meilleur.
Hélas, la gueule de bois survient quand on reprend pied avec la réalité – où ce monde, non seulement, n'est pas meilleur, mais où il est encore pire que ce qu'on pensait.
Et sa plume acérée, sa langue verte et sans fard nous racontait tout cela si bien.
Un de ses amis le fait revivre un peu à travers le récit qui suit.
Je l'ai traduit (pratiquement intégralement) en hommage à cet homme pour qui j'avais beaucoup d'estime, mais qui, le salaud, était si difficile à traduire parce que sa langue n'appartenait qu'à lui et que le traduire, c'était le trahir.
Fred Reed raconte Joe

Lire la suite...

samedi 2 avril 2011

Femmes, gardez vos enfants!

Dans les pays occidentaux, les droits des femmes régressent. Les conservateurs de tous pays cherchent par tous les moyens à limiter le droit des femmes à disposer de leur corps.
Aux Etats-Unis, la loi Roe v Wade, qui autorise l'IVG, est sous l'épée de Damoclès, surtout depuis le retour des républicains à certains postes d'élus (voir les épisodes précédents sur ce blog, au rayon Femmes).
Quant au sort des femmes à la suite des luttes dans le monde musulman, il est encore bien incertain.
Seront-elles intégrées dans la société civile ou renvoyées, une fois de plus, à leurs fourneaux?
Voici quelques infos concernant les femmes dans le monde - et leurs sponsors attentifs et soucieux de gérer les cordons de la bourse en bons pères de famille.

Lire la suite...

- page 1 de 5